La nation sans gravité - Big data, ou la dernière frontière

À propos

D. COLLE

« Une frontière, ça ne se voit pas, c’est une invention des hommes, la nature s’en fout (…) Faut bien qu’on la finisse cette guerre, non ?... En espérant que c’est la dernière… ». Dans le célèbre film de Jean Renoir, sorti en1937, la réponse de Rosenthal est cinglante : « Tu te fais des illusions ». Que reste-t-il de la nation dans une économie-monde ? Tandis que le libre-échange mais surtout la mobilité des capitaux ont peu à peu remis en question l’autonomie et l’efficacité de nos politiques économiques d’une part, la notion même d’Etat-Nation d’autre part, nous entrons dans le monde de Big data, où ce n’est pas seulement la frontière de la nation qui est en question, ni même celle de la science économique, mais celle de l’individu et de son appartenance.

Table ronde : Géopolitiques du goût : de la bataille des terroirs à la diplomatie culinaire

Il est un domaine qui permet de s’affranchir des frontières, en s’attaquant directement à...

Les humanitaires et la fragmentation des territoires en guerre

Les crises internationales ou intra-étatiques traduisent des antagonismes ethniques, religieux ou...